Heracleum pumilum – Août 2019

Heracleum pumilum – Août 2019

Une toute petite Apiacée: il s’agit de Heracleum pumilum, la Berce naine. Elle est voisine de notre grande Berce sphondyle, bien que nettement plus rare, surtout dans le 04. A rechercher dans les éboulis (ici au Pic des Têtes vers 2450 m), elle est reconnaissable, en absence des fruits caractéristiques du genre, à ses feuilles luisantes, comme cirées.

Clitocybe lateritia – Août 2019

Clitocybe lateritia – Août 2019

Malgré la sécheresse prononcée, voici un Clitocybe du groupe des Clitocybes roux. Il s’agit de Clitocybe lateritia. Cette espèce s’individualise grâce à sa chair quasi inodore et son biotope, en zone alpine sèche.

Il a été vu dans la pelouse à Dryade de la Montagne des Tètes, vers 2200 m.

Geum rivale – Juillet 2019

Geum rivale – Juillet 2019

La benoîte des ruisseaux (Geum rivale) est une espèce peu courante des bas-marais ou des aulnaies humides. Elle appartient à la famille des Rosacées. Elle présente de nombreux akènes à arêtes longues et plumeuses.

Plante vue à proximité du col de Vars.

Clitocybe costata – Juillet 2019

Clitocybe costata – Juillet 2019

Le clitocybe côtelé (Clitocybe costata) est voisin du Clitocybe en entonnoir mais à bordure du chapeau côtelée et à lames décurrentes sur le pied. Il fréquente les bois de feuillus et de résineux. Généralement, il est surtout automnal mais celui-ci a été trouvé début juillet dans la hêtraie fraîche de ravin de la clue de Verdaches.

Ophrys druentica – Juin 2019

Ophrys druentica – Juin 2019

Il s’agit d’une orchidée, du genre Ophrys. Le groupe fuciflora (Ophrys frelon) auquel elle appartient, présente l’appendice du labelle orienté vers l’avant et le dessin du labelle complexe et variable.

Plante vue dans les pelouses marneuses de Draix.

Hexagonia nitida – Juin 2019

Hexagonia nitida – Juin 2019

Un champignon présent exclusivement sur les Chênes verts:
Hexagonia nitida, le polypore à pores en nid d’oiseau. Localisé dans le sud, ici dans la chênaie verte de Ganagobie.

Stereum insignitum – Mai 2019

Stereum insignitum – Mai 2019

Un polypore (Stereum insignitum) inféodé au hêtre, visible toute l’année dans la hêtraie en ubac, parfois bien sec ! caractérisé par ses zones de croissance colorées sur le dessus et par son hyménium lisse.

Anémone hépatique – Avril 2019

Anémone hépatique – Avril 2019

L’anémone hépatique (Anemone hepatica) des chênaies pubescentes, des pinèdes et des hêtraies fraîches, moussues, aux feuilles en forme de rein.  La croyance moyenâgeuse (théorie des signatures) voulait que la forme du végétal, ici la feuille pour le foie, indique la partie du corps humain à soigner.

Morchella esculenta – Avril 2019

Morchella esculenta – Avril 2019

La morille (Morchella esculenta var rotunda) est courante partout même en montagne (ici à Seyne-les-Alpes à 1160 m d’altitude) ; variété finissant par devenir orangée avec l’âge.